Les cookies nous aident à fournir une meilleure expérience utilisateur. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Plerguer vient du breton "Ploargar".

La paroisse de Plerguer est mentionnée pour la première fois dans un manuscrit du IXème siècle consacré à la vie de Saint Malo et écrit par l'évêque Bili. Le territoire de la paroisse primitive de Plerguer englobait autrefois Le Tronchet (détachée en 1826), une partie de Roz-Landrieux et l’ancienne paroisse de Vildé-Bidon, aujourd’hui en Roz-Landrieux.

Au VIIème siècle, Maclow ou Maclou transite par la paroisse de Plerguer appelée autrefois Arcar. Plerguer (Ploargar) est cité dès 1181 lors de l'enquête des droits temporels de l'archevêché de Dol. Au XVIIème siècle, la paroisse fait partie de l'archidiaconé de Dol.

Le Pouillé de Rennes précise que les commencements de cette paroisse, d'origine évidemment bretonne, nous sont inconnus, mais il est vraisemblable qu'elle existait antérieurement à la fondation du Tronchet, c'est-à-dire avant le XIIème siècle. Si les Bénédictins de cette abbaye avaient, en effet, fondé une paroisse, ils en eussent établi le siège près de leur monastère et non pas à Plerguer. L'abbé du Tronchet, toutefois, ayant acquis une certaine importance par suite des nombreuses donations faites à son monastère, ne tarda pas à devenir présentateur de la cure de Plerguer et grand décimateur de cette paroisse, dont son abbaye faisait partie. Aussi les religieux du Tronchet devaient-ils une portion congrue au recteur de Plerguer, qui jouissait, en outre, d'un presbytère relevant de la seigneurie de Beaufort.


La seigneurie de Beaufort était une châtellenie d'ancienneté et possédait un droit de haute justice. L'auditoire et les ceps et collier de la seigneurie de Beaufort se trouvaient autrefois près du cimetière de Plerguer. On rencontre les appellations suivantes : Ploargar (au XIVème siècle), Plerguer (en 1516).

Liste non exhaustive des maires de Plerguer

Bertrand Bourgeault (1800-1807), Joseph Hoto (1807-1813), Louis Roquet (1813-1815), Félix Alexandre Victor Gouyon de Beaufort (1815-1830), Jacques Cron (1830-1839), Julien Lebret (1839-1849), Gustave Marie Gouyon de Beaufort (1849-1864), Adolphe Surcouf (1865-1871), Gustave Marie Gouyon de Beaufort (1871-1878), Julien Plainfossé (1878-1888), Gustave Marie Gouyon de Beaufort (1888-1890), Louis Marie Gouyon de Beaufort (1890-1892), Marie Agenais (1892-1903), Robert Henri Surcouf (1903-1925), Henri Renard (1925-1929), Robert Henri Surcouf (1929-1936), Henri Renard (1936-1941), Robert Xavier Surcouf (1941-1944), Pierre Perrée (1944-1945), Pierre Romé (1945-1972), Pierre Fagot (1972-1995), René Tiercelin (1995-2001), Maryvonne Caillaud (2001-2008), Henri Ruellan (2008-2014), Jean-Luc Beaudouin (2014-2020).